Festival du film de Salé : la journaliste sénégalaise Oumy Ndour membre du jury

Coupe du monde 2014

Oumy Ndour siègera avec l'actrice, chanteuse et écrivain canadienne Louise Portal (présidente du jury), la réalisatrice et critique marocaine Laila Triqui, l'actrice égyptienne Hala Sedki, actrice, la réalisatrice iranienne Maryam Khakipour, la réalisatrice et productrice française Lucile Hadzihalilovic et la monteuse britannique Maureen Mazurek. Diplômée de l'École des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (1998) et du Centre d'études des sciences et techniques de l'information (Promotion 2002. Option : télévision) de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, elle est partie s'installer ensuite à Montréal (Canada). Au Canada, elle décroche un diplôme en techniques vidéo au Conservatoire Lassalle (2004) et, parallèlement à ses études, elle travaille au service de presse de Vues d'Afrique, les Journées du cinéma africain et créole, tout en étant membre du comité de sélection des films. C'est en 2007 qu'Oumy Ndour tourne Njakhass, patchwork, son premier documentaire, présenté dans plusieurs festivals. En 2008, elle intègre la rédaction du journal télévisé de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS, publique). Elle travaille au desk Culture et société. Oumy Ndour présente régulièrement les dernières nouvelles de la soirée, réalise des reportages et enquêtes sur le monde et les acteurs culturels sénégalais. Depuis avril 2010, elle s'occupe de la chronique Cinéma dans l'émission matinale de la RTS Kenkelibaa. Le Festival international du film de femmes de Salé est organisé par l'Association Bouregreg. Cette édition 2011 marque le passage à la maturité pour cette manifestation consacrée spécialement au cinéma féminin et se veut un regard croisé de femmes et d'hommes sur des questions relatives à la femme à travers leurs œuvres cinématographiques.