Tyson-Balla Gaye 2: la délocalisation vers Léopold Sédar Senghor à l'étude

3

Nous avons des doutes sur la capacité du stade Demba Diop (30.000 spectateurs) d'accueillir le combat Tsyon-Balla Gaye 2. Nous réfléchissons à la possibilité de le délocaliser au stade Léopold Sédar Senghor, a expliqué le promoteur de lutte dans le magazine de la 2 STV, Bantamba, mardi soir. Le stade Léopold Sédar Senghor utilisé pour la cérémonie d'ouverture du 3-ème Festival mondial des arts nègres a déjà abrité des combats de lutte. Il a toutefois besoin d'un travail de fond pour refaire sa pelouse malmenée à l'occasion de cette manifestation, le 10 décembre dernier. L'enceinte doit accueillir les matchs Sénégal-Guinée le 9 février (amical) et Sénégal-Cameroun prévu en fin mars et comptant pour la 3-ème journée des éliminatoires de la CAN 2012. Dans un entretien avec l'APS, le sélectionneur national, Amara Traoré, avait des doutes certains sur la possibilité de retrouver une pelouse digne de ce nom pour la rencontre amicale du 9 février prochain qui doit l'aider à préparer dans les meilleures conditions le match contre le Cameroun. Gaston Mbengue, qui était interrogé par la chaîne privée sur le combat Yekini-Bombardier, l'a qualifié de réussite totale avec la foule nombreuse qui assisté à la manifestation. Il a en outre salué la présence des personnalités politiques ayant fait le déplacement. Il a regretté que tout le beau monde qui a fait le déplacement n'ait pas pu suivre le combat à l'intérieur du stade Demba Diop qui s'est avéré très petit. Je suis quelqu'un de très respectueux de la loi. Quand on m'a appris que le stade était plein et qu'il fallait fermer les portes, je n'ai pas hésité un seul instant, parce que je sais qu'il y va de la sécurité de tout le monde, a indiqué le promoteur de lutte. Dimanche dernier, pour la grande affiche de la lutte avec frappe entre Yekini et Bombardier, Demba Diop a refusé du monde. SD/AD