1,8 milliard de dollars de la Bad mobilisés pour l'eau et l'assainissement, selon Mohamed H'midouche

Economie

Dakar, 28 jan (APS) - Le représentant résident du bureau régional de la Banque africaine de développement(BAD) à Dakar, Mohamed H'midouche, a déclaré que 1,8 milliard de dollars seront consacrés au secteur de l'eau et de l'assainissement en Afrique. M. H'midouche qui s'exprimait, vendredi à Dakar, en marge de la rencontre entre le gouvernement du Sénégal et le Fonds nordique de développement(FND), a affirmé que les Etats participant au Fonds africain de Développement(FAD) qui sont des états non africains (25 pays) ont mobilisé des ressources d'un montant de 5,4 milliards de dollars, dont le 1/3 est destiné à l'eau et à l'assainissement. Au mois de juillet dernier, à Tunis, la BAD a lancé une nouvelle initiative portant sur l'eau et l'assainissement, car plus de 50 % de nos frères et soeurs en Afrique n'ont pas accès à l'eau potable et à l'assainissement, a-t-il dit. Selon le représentant résident, la Banque s'est investie dans ce secteur en jouant le rôle de catalyseur pour mobiliser des ressources additionnelles auprès des bailleurs de fonds, des autres partenaires au développement de l'Afrique pour soutenir ce secteur. Le fonds, a-t-il expliqué, se reconstitue selon un cycle triennal et il en est à son dixième FAD, c'est-à-dire sa dixième reconstitution. Les dernières reconstitutions se situaient aux alentours de trois milliards de dollars. Il s'agit donc d'une augmentation de l'ordre de 26 %, ce qui est très important, a ajouté M. H'midouche. Une autre caractéristique, selon lui, est que 44% des ressources se feront sous forme de dons non remboursables, et 26 pays africains seront elligibles. Il a également précisé que le mandat du Fonds africain de développement est de contribuer à l'éradication de la pauvreté dans nos Etats. SBS/CTN