Prés de 3 milliards de FCFA de la Banque africaine de développement au profit de l'OMVG

Economie

Dakar, 27 jan (APS) - Le conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du groupe de la BAD, a approuvé l'octroi d'un don d'un montant de 5,35 millions de dollars pour financer une étude hydro-électrique au profit des pays membres de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG). Le projet comporte des études d'avant-projets détaillées et l'élaboration des dossiers d'appel d'offres des aménagements hydroélectriques de Sambangalou et de Kaléta et de la ligne d'interconnexion des réseaux électrique des pays membres de l'OMVG L'objectif majeur de ce projet est de renforcer la coopération et l'intégration régionale des pays membres de l'OMVG dans le secteur de l'énergie, et plus particulièrement dans le sous-secteur de l'électricité. Ainsi, la réalisation de ce projet d'intégration et de coopération favorisera notamment les échanges d'énergie électrique entre les pays membres de l'OMVG à travers le marché commun, la fiabilisation de leur approvisionnement en électricité. La baisse des coûts de production et des tarifs pratiqués, grâce au partage de la réserve et aux économies d'échelles de même que l'accroissement de la compétitivité des entreprises et de l'économie des pays de l'OMVG est aussi attendue de cette réalisation. Le projet va aussi donner l'opportunité aux pays membres de l'OMVG de mettre en commun leurs ressources énergétiques, notamment hydroélectriques. Créée en 1978, l'OMVG regroupe la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau et le Sénégal. Cette organisation est l'organe d'exécution des programmes de développement intégré des pays membres pour une exploitation rationnelle et harmonieuse des ressources communes des bassins des fleuves Gambie, Kayanga-Géba et Koliba-Corubal. OF/