Atelier sur le Code minier pour les élus locaux de Kédougou

Agriculture

Kédougou, 25 jan (APS) - L'Association La Lumière a organisé récemment un atelier de mise à niveau à l'intention des présidents de conseil ruraux du département de Kédougou (245 Km de Tambacounda), axé sur les codes minier, environnement et collectivités locales, a constaté l'APS. Cette rencontre a permis aux participants de mieux s'outiller pour être en phase avec la réglementation en vigueur dans le domaine de l'exploitation minière. L'objectif de cet atelier était d'informer, de former les acteurs locaux sur les principaux textes juridiques qui régissent l'exploitation des ressources minières au Sénégal, en partenariat avec OXFAM America. Selon le secrétaire exécutif de La Lumière, Ibrahima Sory Diallo le cette loi est conforme aux exigences de l'industrie minière internationale et prévoit des innovations majeures aptes à drainer vers le Sénégal, les flux d'investissements miniers nécessaires au développement des activités d'exploitation et d'exploration des importants ressources minières que recèlent son sol et son sous sol. A cet effet, M. Diallo a souhaité que l'exploitation s'effectue pour que tout le Sénégal puisse bénéficier des retombées. Ceci, pour lui est possible en instaurant un dialogue social entre l'Etat, l'administration décentralisée, les collectivités locales de la zone d'intervention, les compagnies et les populations des sites aurifères conformément aux instruments juridiques sur les mines, l'environnement et la décentralisation. Le manque de connaissances appropriées sur ces différents codes rend opaque la gestion de l'exploitation minière dans cette zone, a-t-il indiqué. Douze sociétés et compagnies sont présentes dont cinq bénéficient de décret présidentiel et deux nouvelles qui s'investissent pour l'exploitation du marbre. Le dialogue citoyen que la Lumière avec son principal partenaire OXFAM America instituent va permettre selon Ibrahima Sory Diallo, une meilleure gestion de l'environnement, des mines et de la décentralisation. A la suite de cette rencontre un atelier de partage et d'échanges a réuni les correspondants de presse de Tambacounda, Kédougou et Bakel. La Lumière et OXFAM America ont noué un partenariat pour la mise en œuvre d'initiative communautaire. Cette initiative est contenue dans le cadre d'un programme d'actions citoyennes pour la préservation de l'environnement des zones aurifères du Sénégal pour aider l'Etat, les élus, les compagnies, les organisations de la société civile et les populations des zones d'exploitation et ou d'exploration à mieux comprendre les impacts sur l'environnement naturel et humain de l'exploitation de l'or. La non implication des populations dans le processus de délivrance des permis et d'installation des compagnies et/ou orpailleurs entraînant des frustrations, pour les uns, des occasion pour transgresser les textes pour les autres est décriée par le Secrétaire Exécutif de la Lumière. La circulation des armes légères a été l'objet d'une discussion au de la rencontre. En présence de Alioune Badara Dramé de Moratoire sur les armes légères en Afrique de l'ouest (MALAO), les journalistes ont élaboré un plan média sur la circulation des armes légères. BC/ADC