Le musée de la Douane sénégalaise présenté au public

Economie

Dakar, 25 jan (APS) - Le musée de la Douane sénégalaise, qui retrace le parcours de cette institution de 1835 a 2002, a été présenté mardi à la presse nationale, en prélude à la Journée internationale de la Douane. Le musée, mis en place depuis un an, retrace l'histoire chronologique de la Douane depuis ses débuts et il permettra ainsi aux générations futures d'avoir un aperçu global et chiffré des activités de la Douane Sénégalaise, selon Amadou Lamine Bâ, agent principal des douanes et animateur dudit musée. A travers les expositions du musée qui constitue une première en Afrique, selon M. Bâ, les différents bureaux et services de postes des Douanes, disséminés à travers le pays, sont visibles avec leur architecture coloniale. Les tenues, documents de travail et stratégies de lutte contre la fraude sont exposés au sein de ce musée, de même que les moyens dont disposent les douaniers pour la bonne tenue de leurs activités. M. Bâ a, par ailleurs, exposé aux journalistes les techniques utilisées par les fraudeurs et les moyens de transport qu'ils utilisent : voitures, voie maritime, pirogues, des vélos à travers la brousse aussi bien qu'à dos d'âne. Le musée sera également un centre de documentation historique, a-t-il dit, révèlant que le premier douanier sénégalais, du nom de Leity Faye, a pris fonction en 1867. Il a ajouté que Blaise Diagne, premier député noir à l'Assemblée nationale française, a fait carrière à la Douane pendant 22 ans environ. Pour cela, il est considéré comme le père de la Douane africaine. La relation entre la Douane et l'esclavage est mise en exergue à travers cette exposition qui fait également référence au rôle joué par l'administration douanière à travers la religion et la foi. Selon des statistiques présentées à la presse et datant de 1982 à 2002, 12 douaniers ont perdu la vie suite à des course-poursuites avec des fraudeurs, neuf ont été battus à mort par des contrebandiers pour un total de 48 de décès dans la même période. A travers la mise en place du musée, la Douane sénégalaise cherche à s'ouvrir aux populations pour une meilleure sensibilisation sur les réalités du terrain et les défis qui se posent aux douaniers, ont souligné les organisateurs. BD/BK/CTN