Un nouveau protocole d'application de la convention régissant la pêche maritime entre le sénégal et la Guinée Bissau a été élaboré (officiel)

Economie

Dakar, 15 jan (APS) - Un nouveau protocole d'application de la Convention du 22 décembre 1978, régissant la pêche maritime entre le Sénégal et la Guinée Bissau a été élaboré à l'issue d'une visite que le ministre d'Etat, ministre de l'Economie maritime, Djibo Leïty Kâ, a effectué à Bissau du 11 au 14 janvier dernier. Ce protocole sera examiné et finalisé par les deux parties ultérieurement, précise un communiqué du ministère de l'Economie maritime, reçu samedi à l'Agence de presse sénégalaise (APS). Selon le texte, ce protocole ambitionne d'offrir des conditions stables et équitables d'exercice des activités de pêche dans les eaux relevant de la juridiction des deux Etats. Djibo Leïty Kâ, accompagné de Madame Astou Kane Sall, présidente de la Commission développement de l'Assemblée nationale du Sénégal et de Saër Seck, président du groupement des armateurs et industriels du Sénégal (GAIPES), répondait à une invitation de Madame Helena Maria José Nosolini Embalo, ministre des Pêches de Guinée-Bissau. Au cours de leurs travaux, les deux ministres ont également réaffirmé leur volonté de consolider l'esprit d'intégration des politiques de gestion et d'exploitation des ressources halieutiques des pays membres de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP), devenue l'instrument de coopération multilatérale en matière d'exploitation rationnelle et durable des ressources halieutiques. Dans ce cadre, les deux parties ont évoqué la volonté de leurs deux gouvernements de faire du secteur de la pêche un des axes majeurs de la coopération entre les deux pays et de l'intégration économique sous-régionale et régionale, compte tenu de son importance stratégique, souligne le texte. En marge des travaux, les deux parties ont exprimé le souhait de voir l'entreprise prévue par la Convention fonctionner effectivement, en accord avec Julio Mamadu Baldé, Secrétaire général de l'Agence de gestion et de Coopération entre la Guinée-Bissau et le Sénégal (AGC). A cet effet, une réunion sera organisée afin d'examiner toutes les questions y afférentes. Conscients de la nécessité d'instaurer un dialogue permanent entre les deux pays, les ministres ont, poursuit le communiqué, convenu de se concerter régulièrement pour une meilleure application des dispositions de la Convention de 1978 ainsi que toutes les autres mesures arrêtées. Au cours de sa visite, la délégation sénégalaise a été reçue en audience par Henrique Pereira Rosa, président de la République de Guinée-Bissau et par Carlos Gomes Junior, Premier ministre. BK