Serigne Diop nie avoir donné des instructions pour le vote de la loi d'amnistie

2

Dakar, 7 jan (APS) - Le ministre d'Etat, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Serigne Diop, a démenti avoir donné, aux députés de la majorité, des ordres allant dans le sens du vote du projet de loi portant notamment amnistie des faits liés à l'assassinat, en 1993, de Me Babacar Sèye, ancien vice-président du Conseil constitutionnel. J'ai suffisamment conscience de ce qu'ils représentent (les députés, NDLR) pour ne pas un seul instant leur donner des ordres, a dit Serigne Diop intervenant, vendredi à l'hémicycle, lors de l'examen par les députés du projet de de loi d'amnistie initié par le député libéral Ibrahima Isidore Ezan. Je crois avoir beaucoup appris mon droit. Je crois surtout avoir beaucoup compris mon droit pour savoir que l'exécutif ne doit pas donner des ordres au législatif, a-t-il ajouté, soulignant cependant qu'il est nécessaire que l'on fasse en sorte que le débat démocratique ne soit alimenté que par des considérations politiques, au sens noble du terme. Sans le respect dû aux institutions, il y a bien des risques que ce qui se passe ailleurs se passe au Sénégal, a poursuivi le Garde des Sceaux. Il a dit que le gouvernement veut inscrire la démocratie sénégalaise dans cette logique d'apaisement, de débat politique qui se tient dans les limites du respect dû aux institutions, regrettant que toutes nos institutions ont souvent été malmenées. BK/CTN