Paidoyer pour un accés équitable des entreprises aux marchés publics

Economie

Dakar, 6 jan (APS) - Les marchés publics sont actuellement accaparés par une minorité d'entreprises, grâce au régime de marché gré à gré qui a été instauré, en violation de toutes les dispositions légales prévues par le code des marchés publics et qui consacre l'appel d'offres comme démarche de principe, a déclaré, jeudi à Dakar, Abdel Kader Ndiaye. Le président du Syndicat national du bâtiment et des travaux publics (SNBTP), qui s'exprimait lors d'une rencontre avec la presse, s'est dit outré par les procédures actuelles de passation de marchés publics qui excluent la quasi majorité des entreprises sénégalaises des parts de marché. Il a estimé que pour la sauvegarde de l'intérêt général et des fonds publics, la transparence dans les procédures et la saine concurrence doivent être instaurées. Selon lui, l'évaluation des programmes réalisés dénote l'absence de compétitivité dans les prix et qualité des ouvrages, sans compter les surfacturations qui font monnaie courante et faussent le jeu de la concurrence. Ainsi, les entreprises leaders et qualifiées sont toujours laissées en rade, au profit d'entreprises de moindre envergure et quelquefois même étrangères, a dit M. Ndiaye ajoutant que l'exclusion des entreprises sénégalaises du champ de compétition constitue une véritable menace pour l'économie nationale, voire la paix sociale et la stabilité du pays. Pour le président du SNBTP, le syndicat qu'il dirige ne s'inscrit pas dans une logique de revendication aveugle, ni de contestation tous azimuts, mais dans l'optique d'une force de propositions pour une implication effective du plus grand nombre des entreprises sénégalaises dans la conception et la mise en œuvre des programmes de développement du Sénégal. A ce propos, M. Ndiaye a rappelé que le SNBTP a notamment pour objectifs d'assainir et de sécuriser le secteur des bâtiments et des travaux publics, d'assurer le développement durable du secteur, de défendre les intérêts et les parts de marché des entreprises nationales, de valoriser l'expertise locale et de renforcer les capacités des entreprises sénégalaises. BD/CTN