La BCEAO Kaolack satisfaite de l'opération de retrait des billets de la gamme 1992

Economie

Kaolack, 2 jan (APS) - Le chef de l'Agence auxiliaire de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) à Kaolack s'est félicité vendredi du déroulement et des résultats de l'opération de retrait en cours depuis le 15 septembre dernier et qui s'est achevée comme prévu le 31 décembre. Lors d'un point de presse tenu à quelques heures de la clôture de l'opération, Alain Nicot a dit sa très grande satisfaction, estimant que l'essentiel des anciens billets de banque de 10000, 5000, 2500, 1000 et 500 francs de la gamme 1992 a pu être retiré. Pour parvenir à ces résultats, rappelle M. Nicot, une vaste campagne de communication a été déployée à travers tous les supports médiatiques avec d'autres mesures stratégiques concernant notamment les guichets spécifiques ouverts dans chaque agence, le rappel à cet effet d'agents retraités pour renforcer l'effectif, la mise à contribution d'intervenants (les bureaux de poste, les banques, les services du Trésor) et l'utilisation d'équipes mobiles du 20 au 27 décembre. Ces équipes qui se sont démultipliées à un certain moment, ont effectué 13 sorties dans 11 localités des régions de Kaolack, Fatick et Diourbel. Elles ont échangé quelque 114 millions, a précisé le chef de l'agence de la BCEAO. Toutes ces dispositions organisationnelles en direction du grand public et des professions organisées ont ainsi permis de mener à bien l'opération dont le bilan définitif pourrait être publié ultérieurement, a indiqué Alain Nicot. Nous en avons sorti en quantité à travers le réseau d'échange de nos guichets, a-t-il dit. La disparition observée des pièces de 500 francs pourrait s'expliquer, selon le banquier, par le réflexe de thésaurisation de certaines populations. Il a assuré que les pièces ne tarderont pas à réapparaître dans les prochains jours. MS/ADC