Vers la mise sur pied, cette année, d'un circuit de commercialisation des céréales

Economie

Dakar, 7 juil (APS) - Le chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, a instruit le gouvernement de la mise sur pied, cette année, d'un circuit de commercialisation des céréales au Sénégal, a indiqué mercredi le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique, Habib Sy. M. Sy réagissait aux interpellations de certains députés lors d'une séance plénière axée sur une question orale posée par le député Iba Der Thiam relative à la production de maïs de la campagne agricole écoulée. Des parlementaires de l'opposition, en particulier, ont notamment accusé le gouvernement d'avoir mis la charrue avant les bœufs, estimant que le gouvernement devait d'autant moins se satisfaire de sa production record de la campagne écoulée qu'il n'existe pas de circuits de distribution pour écouler le maïs produit. Le ministre n'en a pas moins admis ces impairs liés aux difficultés de la commercialisation des céréales en général, du maïs en particulier. Mais, cela est tout à fait normal et logique, parce qu'il n'existe pas, au Sénégal, de structures de commercialisation des céréales, a-t-il ajouté. Selon le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique, cette structure en projet va comprendre, outre les organes étatiques, des privés essentiellement. Le député libéral Doudou Wade a, pour sa part, déclaré qu'il y' a eu, dans le domaine de l'agriculture, des avancées certaines que personne ne peut contester. Avec le même sol, avec le même engrais, c'est l'ambition, la volonté politique, l'élan national qui a fait la différence. Pour M. Wade, ce qui est important, c'est la pédagogie de l'action, de la performance. Il faut peut-être produire mal pour rectifier le tir, faisant références aux difficultés dont ont fait part certains députés. BK/IN/POC ---- 15h 51mn/GMT