Khalifa Sall souhaite que l'agriculture soit une question nationale

Economie

Dakar, 7 juil (APS) - Khalifa Sall, député du Parti socialiste (PS, opposition), a émis le souhait, mercredi à Dakar, que les problèmes de l'agriculture sénégalaise soient élevés à la dimension d'une question nationale. M. Sall, qui s'exprimait au cours de la discussion parlementaire axée sur les questions orales (le programme maïs et le capital semencier) adressées au gouvernement par le député Iba Der Thiam, a invité le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique à une réflexion commune sur les difficultés de l'agriculture sénégalaise. Estimant que l'agriculture seule peut tenir le Sénégal dont 70% environ de la population pratique l'agriculture comme principale activité, il a souligné que cette réflexion commune doit tenir compte des manquements de l'ancien régime et des tâtonnements de celui en place. Je suis d'accord pour la réflexion commune, a réagi Habib Sy à la suite de Khalifa Sall avant d'ajouter: nous ne faisons pas de sectarisme. Je suis prêt et le gouvernement du Sénégal est prêt pour cela. Nous ne détenons pas seuls la vérité. Vous avez de l'expérience, a insisté le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique. Habib Sy rappelait les années passées par le Parti socialiste au pouvoir, depuis les indépendances, jusqu'au 19 mars 2000. Il s'est cependant opposé à l'idée des assises nationales de l'agriculture, comme si notre agriculture est en crise. Or, selon lui, cette dernière est en train de faire des bonds extraordinaires. BK/CTN/LTF/ALS --- 18h 11mn/GMT