Depuis 14 ans, le Sénégal n'a jamais constitué un capital semencier arachide de 100.000 tonnes, selon le ministère de l'Agriculture

Economie

Dakar, 7 juil (APS) - L'Etat du Sénégal, depuis 14 ans, n'a jamais constitué un capital semencier arachide de 100.000 tonnes, affirme un document du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique transmis mercredi à l'APS. Selon la même source, le record, dans ce domaine, est représenté par les 70.000 tonnes de semences d'arachide distribuées aux paysans en l'an 2000. Au total, de 1991 à 1999, 256 000 tonnes de semences d'arachide ont été distribuées, soit une moyenne de moyenne annuelle de 28 500 tonnes, alors même que de 2000 à 2004, 203 000 tonnes ont été reçues par les paysans, soit une moyenne annuelle de 41 000 tonnes. Les semences distribuées aux paysans sont ainsi passées, au cours de cette période, de 12.500 tonnes en 1991 à 22.500 tonnes (1996), 42.000 tonnes (97), 34.500 tonnes (1998), 65.000 tonnes (1999). En comparaison, ce tonnage est passé de 70.000 tonnes en 2000 à 35.000 tonnes en 2004, en passant par 52.000 tonnes (2001), 16.000 tonnes en 2002, 30.000 tonnes en 2003. Le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique, Habib Sy, répondant mercredi à deux questions orales posées par le député Iba Der Thiam, a indiqué que 40 tonnes de semences de pré-base, mis au point par l'Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) sont en train d'être multipliées au niveau de la vallée du fleuve Sénégal. M. Sy a ajouté qu'aux horizons 2005-2006, la multiplication de ces pré-base pourra donner des semences certifiées. BK/CTN/LTF/ALS --- 19h 11mn/GMT