Abdoulaye Diop dément l'existence d'une grève de zèle des douaniers

Economie

Dakar, 7 juil (APS) - Le ministre de l'Economie et des Finances, Abdoulaye Diop a démenti les informations faisant état d'une grève de zèle de la Douane qui serait déclenchée suite à l'affaire des bons à enlever. Je n'ai entendu aucune grève de zèle au niveau de la Douane, a-t-il dit au cours d'un point de presse dont l'objectif était d'apporter des éclaircissements sur l'affaire des bons à enlever. Signe que les soldats de l'économie sont loin de croiser les bras, M. Diop a indiqué que les recettes douanières se comportent très bien. Il n'y a aucune baisse de recettes, sinon une plus value de plus de 13 milliards de F. CFA par rapport à l'année dernière, à la même période, a-t-il précisé. Néanmoins, M. Diop a reconnu que le préjudice causé à l'économie nationale par la fraude liée à l'affaire des bons à enlever du port de Dakar pourrait être beaucoup plus lourd que le chiffre qui a jusque-là été avancé. Citant ses services, il a précisé que le montant du préjudice n'est pas évalué à 80 millions de francs CFA. Nous sommes en train d'enquêter sur des fraudes portant sur le riz et le sucre. Donc, ça peut aller à des montants beaucoup plus importants, a-t-il ajouté. L'affaire des bons à enlever est décrite par les journaux comme une vaste escroquerie qui a permis de sortir frauduleusement du port de Dakar des centaines de véhicules et de conteneurs. Elle a éclaté en fin 2003, suite à une dénonciation suivie de plainte de la part du directeur général de la société Mondial Transit, Bacary Traoré, rappelle-t-on. ASG/IN/LTF/ALS --- 21h 28mn/GMT