La PME est un pilier fort du développement industriel (Mansour Cama)

Economie

Dakar, 26 nov (APS) - La Petite et moyenne entreprise (PME) restera un pilier fort du développement industriel au Sénégal en particulier, a souligné le président du Conseil national des employeurs du Sénégal (CNES), Mansour Cama. Dans nos pays, la PME restera un pilier fort de la stratégie de développement industriel, a dit, dans la dernière livraison de l'hebdomadaire dakarois Nouvel Horizon, Mansour Cama, également ambassadeur de bonne volonté de l'Organisations des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI). Rappelant qu'en 1960, le Sénégal, la Tunisie et la Corée du Sud avaient le même produit intérieur brut (PIB), il a expliqué que s'il n'y a plus photo entre ces pays et le Sénégal, c'est que pour l'essentiel, en Asie en particulier, ils ont certes de très grands groupes mais avec un vaste tissu de PME. Il a ajouté que dans le cadre de ces PME, il s'agira de voir comment articuler ces PME autour de grappes et filières industrielles pour permettre une plus grande intégration, plus de synergies afin de d'augmenter notre productivité et pour que nos produits finaux soient plus compétitifs sur les marchés intérieurs et extérieurs. Il nous faut rattraper nos gaps de compétitivité. Opérer également des ruptures au niveau des mentalités pour devenir des pays de production industrielle. Ou bien de prestation de services, a encore souligné le président du CNES. Ce sont des choix à faire. Des choix qui supposent des partenariats publics-privés pour accroître la productivité et la compétitivité, a-t-il dit. Concernant le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), il a estimé : si l'accent avait été mis, de manière prioritaire, sur les infrastructures, je vous assure qu'on aurait un autre visage de l'Afrique d'ici quelques années. Le reste pourra se corriger au fur et à mesure. BK/IN