Abdoul Aziz Sow veut un Monsieur NEPAD dans chaque ministère ++ Assane Diagne: Envoyé spécial de l'APS ++

Economie

Saly, 26 nov (APS) - Abdoul Aziz Sow, ministre du NEPAD, de l'Intégration économique africaine et de la Poltique de bonne gouvernance, a émis l'idée de la mise en place de points focaux avec les représentants de tous les ministères concernés par la mise en œuvre du nouveau partenarait pour le développement de l'Afrique (NEPAD). Ce représentant sera la mémoire du ministère pour le NEPAD, a déclaré M. Sow, à l'ouverture, vendredi, à Saly Portudal (Mbour) d'un séminaire de trois jours sur la mise en œuvre du NEPAD aux plans national, régional et continental. Nous avons une fonction transversale, a dit M. Sow, soulignant que son département à des personnes à qui il fait faire. La rencontre de Saly Portudal, première du genre, accueille les représentants des diférents ministères concernés par la mise en œuvre du NEPAD. Nous ferons le même type d'exercice avec les représentants de la société civile, le Parlement, la société civile et le secteur privé, déclaré Abdoul Aziz Sow, ajoutant que son ambition est de mieux impliquer la presse dans le NEPAD. La presse doit être partie prenante, a-t-il notamment dit soulignant qu'il va demander à chaque organe de presse de désigner son représentant. Le journaliste sénégalais doit parler du NEPAD mieux que son confrère du Monde, du Figaro ou des Echos, a-t-il encore dit, soulignant que le NEPAD est une ambition. Selon lui, plein de choses ont été faites depuis la création du NEPAD. Abdoul Aziz Sow a rappelé que le Sénégal a été l'un des pays leaders dans tous les secteurs depuis la mise en place de cette initiative. Il a aussi indiqué que le chef de l'Etat a émis l'idée de la mise en place d'une Agence d'exécution du NEPAD qui sera une sorte d'AGETIP continentale. Crée en juillet 2001, dans le but de placer le continent sur la voie d'une croissance durable, le NEPAD concerne huit secteurs prioritaires : les infrastrucures, l'éducation, la santé, l'agriculture, les NTIC, l'énergie, l'environnement et l'accès aux marchés des pays développés. AD/OF