Des pays africains constitués en réseau pour relancer la production de la gomme arabique

Agriculture

Saly Portudal (Mbour), 26 nov (APS) - Quatorze pays africains, se sont constitués en réseau et ont sollicité l'aide de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), pour relancer la production de la gomme arabique et des résines. Selon la coordinatrice nationale du projet opération acacia, Mme Condéya Sylla Gaye, qui s'exprimait avec l'APS, cette perspective permettra également de lutter contre la désertification et la précarité alimentaire. Pour atteindre un tel objectif, des actions de restauration des forêts et des terres sont réalisées à grandes échelles, afin d'améliorer les rendements agricoles et de contribuer à la sécurité alimentaire, a souligné Mme Gaye qui s'exprimait en marge d'un atelier organisé récemment à Saly Portudal(Mbour), par la FAO, sur les gommes et résines en Afrique. Pour Mme Condéye Sylla Gaye, il s'agira de diversifier et d'augmenter les ressources des ménages ruraux, précisant que l'objectif visé est d'appuyer la lutte contre la désertification, d'assurer la sécurité alimentaire et de réduire la pauvreté. Par ailleurs, sous ce rapport, des plantations de gomme arabique ont été réalisées au Sénégal sur 1015 hectares dans trois régions : Louga, Matam et St-louis. Les pays producteurs de gomme arabique sont : Burkina Faso, Erythrée, Ethiopie, Mali, Mauritanie,Niger, Nigéria, Tchad, Somalie, Soudan, Sénégal,Tanzanie et Ouganda. ADJ/BK