La question de l'eau hissée parmi les priorités de l'agenda pour le développement de l'Afrique

Actualités

Dakar, 3 juil (APS)- La première Semaine de l'eau organisée par la Banque africaine de développement (BAD) s'est achevée samedi dans la capitale tunisienne avec l'adoption de recommandations qui ont hissé la question de l'eau parmi les priorités de l'agenda pour le développement de l'Afrique, indique un communiqué reçu à l'APS. Les participants ont, à cet effet, lancé un appel à un engagement politique plus important des gouvernements, notamment en matière de mobilisation accrue de ressources domestiques, pour atteindre les Objectifs de développement du Millénaire (ODM), en tête desquels figure le développement des ressources en eau et de l'assainissement. Lancée mercredi par le président du Groupe de la BAD, Omar Kabbaj, la première Semaine de l'eau a souligné l'importance du partenariat pour financer les programmes relatifs aux ressources hydriques transfrontalières. Les participants considèrent que ce secteur échappe par essence ++aux capacités d'un seul gouvernement ou d'un seul bailleur de fonds, sans compter qu'il nécessite des compétences pointues++ si l'on espère des résultats concrets. Ils ont aussi recommandé de décentraliser la gestion de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement de manière à favoriser ++des politiques judicieuses, la responsabilité et la gestion au niveau le plus bas possible++, soulignant que cette politique permettrait également l'extension à plus grande échelle, la séparation des rôles des parties prenantes, les bonnes pratiques et le développement des capacités. Les réformes du secteur de l'eau devraient intégrer la séparation entre les fonctions de gestion des ressources, de fourniture de services et de réglementation, ont préconisé les participants dans leur rapport final de quatre pages. Parmi les moments forts de la Semaine de l'eau, le lancement de la Facilité africaine de l'eau, qui constitue une plateforme pour la mobilisation par la BAD de 615 millions de dollars. Le Groupe de la Banque a également lancé sa nouvelle Initiative pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement en milieu rural (IAEAR), qui compte mobiliser quelque 15 milliards de dollars pour le secteur de l'eau et de l'assainissement d'ici 2015. LaBanque s'est engagée à fournir 30 % de ce montant. La Semaine de l'eau a été saluée et appuyée par les partenaires au développement, à leur tête l'Union européenne, qui a annoncé un financement de 500 millions d'euros pour des projets dans le secteur de l'eau et de l'assainissement dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) au titre de l'initiative européenne l'Eau pour la vie. Au total, 420 participants, dont 17 ministres du Conseil ministériel africain de l'eau (AMCOW) ont pris part à la rencontre. ASG/POC ---- 17h 20mn/GMT