Richard Allan Roth : le meilleur reste à venir dans la coopération américano-sénégalaise

Economie

Dakar, 19 nov (APS) - Le meilleur reste encore à venir dans la coopération entre le Sénégal et les Etats-Unis, a déclaré vendredi l'ambassadeur américain au Sénégal, Richard Allan Roth qui a assuré l'appui de son pays pour aider le Sénégal et l'Afrique de l'Ouest à atteindre l'objectif de réduction du taux de pauvreté de 50 pour cent d'ici 2015. Le meilleur reste encore à venir. A travers l'annulation de la dette, l'USAID, le Millenium Challenge Account et tous les autres programmes d'aide et d'assistance humanitaire pour le Sénégal, les Etats-Unis continueront à œuvrer avec vous pour aider le Sénégal et l'Afrique de l'Ouest à atteindre l'objectif de réduction du taux de pauvreté de 50 pour cent d'ici 20015, a dit M. Roth. Le Sénégal et les Etats-Unis ont signé vendredi à Dakar un accord portant annulation du stock au 1er avril 2004 de la dette du Sénégal vis-à-vis de Etats-Unis, évaluée à quatre milliards de francs CFA environ (7,815 millions de dollars). Cependant, pour atteindre son objectif de réduction de la pauvreté de 50 pour cent d'ici 2015, le Sénégal doit s'atteler à la mise en œuvre de toutes une série d'actions visant à renforcer les bases de la croissance économique ainsi que l'efficacité des services sociaux de base, selon Richard Allan Roth. Le diplomate américain cite à cet effet la finalisation de la stratégie de croissance économique accélérée et l'accélération des réformes des procédures budgétaires et financières en vue d'accroître la traçabilité dans l'utilisation des fonds publics et la transparence dans les marchés publics. La stratégie de croissance accélérée, elle, nécessitera l'application des mesures de réformes relatives à l'amélioration de l'environnement du climat des investissements, à l'élargissement des bases de financement des entreprises privées et au renforcement des capacités du secteur privé, a-t-il estimé. BK/ADC