Le rôle de la société civile africaine dans la résolution des difficultés du continent souligné

Economie

Dakar, 17 nov(APS) - La société civile africaine peut jouer un rôle trés important dans la résolution des problémes auxquels sont confrontés les gouvernements liés notamment à la bonne gouvernance, aux difficultés d'infrastructures, etc a affirmé M. Hervé Cronel,conseiller spécial du secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). S'exprimant en marge de la réunion des membres de la société civile des pays africains, organisée mercredi à Dakar, M.Cronel a souligné que l'organisation internationale de la francophonie (OIF), initiatrice de la rencontre, ambitionne de faire intervenir la société civile africaine sur la prise de décisions des Etats membres en vue des futures négociations de l'organisation mondiale du commerce (OMC). Les pays les moins avancés (PMA) ont un grand besoin de développement et l'OIF est venue en facilitateur pour appuyer la société civile, tant pour le renforcement des capacités que pour les réglementations de l'OMC, afin de mieux articuler leurs positions avec leurs Etats respectifs et leurs positions de négociations commerciales, a-t-il indiqué. L'objectif visé par l'OIF à travers cete démarche est d'arriver à un monde de paix et de développement plus juste, a-t-il souligné. Pour sa part M. Saïd El Hachem, de la Division des relations extérieurs de l'OMC a souligné que cette rencontre est une démarche de proximité de l'OMC pour se rapprocher des différentes parties vers des actions importantes de dialogue avec les représentants de la société civile. La politique de l'OMC n'est seulement répressive, mais plutôt consensuelle pour la gestion des prix, a rappelé M.Hachem qui s'est également réjoui de cette nouvelle approche qui permet de créer un réseau de contact où les voix passent pour faire passer leur message. Pour sa part, Babacar Ndao membre du réseau des organisations paysannes et producteurs agricoles de l'Afrique de l'Ouest(ROPPA) a noté que la société civile qui sera bien outillée au sortir de la réunion de Dakar va orienter les gouvernements dans ses choix pour participer aux futures négociations de l'OMC. La société civile pourra alors faire face et donner aux gouvernements les armes qu'il faut pour aller négocier en diagnostiquant tous les obstacles et difficultés, et éviter ainsi les distorsion commerciales, a ajouté M.Ndao. BD/OF