Tokyo efface la totalité de la dette de Dakar, soit 49 milliards de francs CFA

Economie

Dakar, 17 nov (APS) - Le Sénégal a bénéficié, mercredi, de l'annulation totale de sa dette d'un montant de 49 milliards de francs CFA par le gouvernement japonais dans le cadre de l'initiative élargie pour les Pays Pauvres Très Endettés (PPTE), a constaté l'APS. Ainsi, la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) renonce à ce que lui doit le Sénégal pour soutenir les efforts considérables consentis par Dakar, à savoir l'établissement du Document de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP) et l'atteinte du point d'achèvement. L'échange de notes dans ce sens a été signé entre le ministre de l'Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, et l'ambassadeur du Japon, Akira Nakajima. Le directeur de la JBIC Motonori Tsuno a, pour sa part, remis aux autorités sénégalaises la lettre signée du gouverneur de la banque de coopération japonaise notifiant l'annulation de la dette. La dette concerne trois prêts octroyés par la JBIC entre 1979 et 1990. Le premier a été contracté pour financer le projet de construction de route à deux voies et à double sens entre Louga et Dahra. Les deux autres, octroyés entre 1988 et 1990, ont été utilisés en soutien à la balance des paiements dans le cadre des programmes d'ajustement structurel. La partie japonaise a toutefois souhaité que les ressources supplémentaires qui découleront de l'annulation soient utilisées de manière efficace pour renforcer les efforts de développement économique et social. Quant au ministre de l'Economie et des Finances, il a magnifié le geste du Japon le qualifiant de haute portée politique. Il a ensuite rappelé les engagements du Sénégal qui, selon lui, entend utiliser les ressources dégagées pour le financement de son programme de réduction de la pauvreté. BS/CTN