La bonne gouvernance et la liberté d'expression justifient le choix du Sénégal pour abriter le Congrès mondial des affaires en Afrique, selon Sir Jeremy Hanley

Economie

Dakar, le 16 nov (APS)- Sir Jeremy Hanley, le directeur du groupe ITE a justifié le choix du Sénégal pour l'organisation du Congrès mondial des affaires en Afrique par le caractère exemplaire du pays dans le domaine de la bonne gouvernance et de la liberté d'expression. ITE est un groupe londonien spécialisé dans l'organisation d'événement à caractère économique. Environ 300 personnes venant des pays d'Afrique francophone et anglophone se sont retrouvées, mardi au CICES pour le Congrès mondial des Affaires en Afrique organisé par le NEPAD, avec la collaboration d'une quarantaine de partenaires et sponsors privés dont ITE. Le Congrès prévu pour une durée de quatre jours a débuté mardi aux rythmes entraînant des artistes de Jololi qui ont egayé la cérémonie d'ouverture avant de laisser la place à un musicien libérien. Viviane Ndour a clôturé l'interlude musical en interprétant l'hymne africain. Florizelle Liser, chargée de l'Afrique au Secrétariat d'Etat américain pour le Commerce a, pour sa part, rappelé les chiffres clés et les enjeux des échanges économiques entre l'Afrique et les USA. Madame Aminata Niane, Présidente de l'association Africa 2005 et directrice générale de l'Agence pour la promotion de l'investissement et des grands travaux (APIX) et Alhaji Bamanga Tukur, Président exécutif du groupe d'Affaires du NEPAD, ont rappelé la nécessité de communiquer plus positivement sur l'Afrique et d'attirer des investisseurs privés. Le Premier Ministre, Macky Sall, a, officiellement déclaré ouvert le Congrès en lieu et place du Président de la République, Maître Abdoulaye Wade. La première journée du mardi a été consacrée aux rôles du secteur privé dans le cadre du NEPAD, à l'influence de la globalisation sur la prospérité de l'Afrique en général et au développement du secteur ferroviaire en Afrique. CR/AD/CTN