Ouverture d'un atelier national sur les partenariats public-privé

Economie

Dakar, 9 nov (APS) - Un atelier sur les partenariats public-privé (PPP) s'est ouvert mardi à Dakar pour évaluer le potentiel des PPP et procéder à l'étude de leur intérêt au Sénégal. L'atelier réunissant plusieurs acteurs du service public et privé se propose de réfléchir sur la sensibilisation aux PPP, l'information à apporter et quels types d'actions mener. Initiée par l'ONG américaine Chemonics International en partenariat avec l'USAID, la rencontre devrait permettre également d'identifier de nombreux projets peu coûteux et peu complexes qui pourraient affecter positivement la compétitivité du pays et de certains acteurs économiques. Les PPP font appel aux capitaux et à l'expertise du privé afin de réaliser une infrastructure publique autrefois réalisée par l'Etat et ses démembrements. Cette formule transfère au privé les risques qui étaient auparavant assumés par l'Etat qui cède son rôle d'opérateur et devient organisateur, régulateur et contrôleur. Par ailleurs, le partenariat permet l'élaboration plus rapide des projets, une mobilisation des capitaux privés ainsi que la libération des capitaux de l'Etat. Il assure aussi de la valeur ajoutée. La Banque mondiale, acteur principal dans la mise en place de PPP au Sénégal, apporte l'expertise technique nécessaire pour encadrer la formation grâce à sa capacité d'octroyer des prêts concessionnels au gouvernement. Le Sénégal a déjà mis en œuvre trois PPP avec la Société nationale des eaux (SDE), la Société nationale des chemins de fer et la Société nationale d'électricité. GS/BS/CTN