10,8 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour la reconstruction de la Casamance

Economie

Dakar, 5 nov (APS) - La Banque mondiale a mis à la disposition du Sénégal 10 milliards 800 millions de FCFA pour le financement partiel du projet d'appui d'urgence à la reconstruction de la Casamance, région naturelle du Sud du Sénégal confrontée à une rébellion armée de plus de vingt ans. L'accord dans ce sens, a été signé vendredi par le ministre délégué chargé du budget, Cheikh Hadjibou Soumaré, et le Directeur des opérations pour le Sénégal à la Banque mondiale, Madani Tall, a constaté un reporter de l'APS. Le ministre du budget a saisi l'occasion pour magnifier la qualité de coopération entre le Sénégal et la Banque mondiale qui, selon lui, a permis de financer plusieurs secteurs, notamment l'agriculture, la santé et le transport. Selon lui, le volume des engagements de la Banque mondiale augmente de façon significative d'année en année. Il a indiqué, à cet égard, que le taux de production des rapports d'audit des projets financés par la Banque mondiale est passé de 26 pour cent, en 2001 à 100 pour cent en 2003. Le taux de décaissement qui est un indicateur pertinent de la mise en œuvre des projets a fait un bon significatif depuis trois ans, a-t-il dit. Parlant de l'accord, M. Soumaré a expliqué que l'enveloppe mise à la disposition du Sénégal est destinée à la relance des activités en Casamance où le conflit a eu un effet destructeur sur le tissu économique de la région, entraînant un déplacement important des populations. Pour sa part, le Directeur des opérations pour le Sénégal de la Banque mondiale, a souligné que l'accord vise à appuyer l'ambitieux programme du gouvernement pour la reconstruction de la Casamance et faciliter l'intégration des populations dans toute la région. Le projet d'appui d'urgence à la reconstruction de la Casamance vise entre autres objectifs la démobilisation et la réinsertion d'anciens combattants du Mouvement des forces démocratique de Casamance, tout en assurant la réintégration sociale économique des combattants, leurs familles et d'autres personnes déplacées à l'intérieur du Sénégal. La construction et la réhabilitation des grandes infrastructures publiques sociales et économiques en Casamance et l'élaboration d'un programme de développement à long terme de la région figurent aussi au nombre des objectifs assignés au projet. BD/IN/CTN