Près d'un milliard et demi de personnes privées d'eau potable dans le monde, selon Jean Didier Roisin

Agriculture

Dakar,3 nov (APS) - L'ambassadeur de France au Sénégal, Jean Didier Roisin, a déclaré, mercredi à Dakar, que près d'un milliard et demi de personnes sont privées d'eau potable dans le monde, soulignant que ce sont des chiffres qu'il faut répéter et garder à l'esprit tant le constat est dramatique". M. Roisin qui s'exprimait lors de la première assemblée mondiale du Réseau africain des organismes de bassin (RAOB), a indiqué que le manque d'accès à l'eau et à l'assainissement est la première cause de mortalité au monde, ajoutant que cela prive d'école des millions d'enfants et accaparent des femmes à des tâches ingrates de corvées d'eau". Selon lui, "l'accès à l'eau qui constitue encore un problème pour une partie trop importante de la population mondiale, reste toujours un défi quotidien". Jean Didier Roisin a, en outre, affirmé que "l'eau, inégalement répartie, est source de conflits, précisant toutefois qu'une gestion concertée de la ressource peut constituer un formidable ciment entre les pays concernés, et au delà un facteur de stabilité et de paix sous régionale'. Il a cité, à titre d'exemple, la gestion concertée de l'OMVS autour du fleuve Sénégal. Citant son pays, M. Roisin a rappelé que la France a également placé l'eau au coeur des priorités du G8 à Evian en juin 2003. Elle s'est engagée à cette occasion à doubler son volume d'aide publique au développement sur l'eau", a-t-il dit. Les grandes orientations de l'aide française dans le domaine de l'eau tournent autour de deux idées centrales, a dit l'ambassadeur, soulignant qu'il s'agit d'accompagner les gouvernements dans la définition des politiques nationales et de promouvoir une gestion intégrée et concertée des ressources en eau à l'échelle des bassins versants. SBS/AD