Le Haut commissaire de l'OMVS invite à la création d'un espace d'intégration et de solidarité

Agriculture

Dakar, 29 oct(APS) - Le Haut commissaire de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal(OMVS), Mohamed Salem Ould Merzoug, a invité les acteurs de l'OMVS à créer un espace dynamique d'intégration, de solidarité et d'ethique pour une meilleure gestion des ressources en eau. M. Merzoug qui s'exprimait vendredi à Dakar, à l'occasion d'un point de presse en prélude à l'assemblée générale du Réseau africain des organismes de bassins(RAOB), prévue du 3 au 5 novembre prochain, a estimé que les organismes doivent servir de passerelle d'intégration, soulignant que la solidarité de bassin peut être un puissant moteur de l'intégration. Il faut une intégration et une solidarité durable pour une gestion partagée de bassins transfrontaliers au service du développement solidaire, a-t-il expliqué. Selon le Haut commissaire, le RAOB donne l'opportunité aux organismes de bassins du continent d'appartenir à un cadre de coopération appelé à devenir l'interlocateur privilégié des partenaires internationaux dans la conduite de leurs programmes en direction de l'Afrique. Si l'on tient compte du fait qu'en Afrique il existe près de 60 bassins, le RAOB apparaît comme un véritable atout pour la mobilisation et la solidarité en vue d'atteindre les objectifs de développement du millénaire, a t - il notamment souligné. M. Merzoug ajouté qu'il faut mettre en oeuvre une dynamique de dialogue et de veille afin de saisir les opportunités de partenariat au niveau régional comme au niveau mondial. Si, a-t-il déploré, les processus d'intégration tels qu'ils sont engagés en Afrique demeurent hésitants ou bancals, c'est qu'il leur manque de pouvoir s'appuyer sur de fortes passerelles". Aujourd'hui, l'expérience de l'OMVS est en train de démontrer que la gestion avisée des cours d'eau partagés peut constituer justement une passerelle pertinente car elle possède un fort potentiel d'intégration économique, polititque et sociale, a indiqué le Haut commissaire. SBS/CTN