La directrice du BSDA plaide pour des licences d'exploitation

Economie

Dakar, 27 oct (APS) - La directrice du Bureau sénégalais du droit d'auteur (BSDA), Diabé Siby, a suggéré qu'au-delà des mesures aux frontières (contrôle et taxation), l'administration douanière puisse exiger des importateurs des licences d'exploitation sur le territoire sénégalais. Mme Siby, par ailleurs experte auprès de l'Organisation mondiale sur la propriété intellectuelle (OMPI), a expliqué que cette disposition, ajoutée à l'application de mesures techniques (neutralisation de l'information en matière douanière), permettra de mieux lutter contre l'importation au Sénégal de produits contrefaits. Notre code douanier est fortement dépassé et ne permet pas de lutter efficacement contre les atteintes aux droits de la propriété intellectuelle, a affirmé la directrice du BSDA qui s'exprimait, mercredi à Dakar, au cours d'un séminaire de formation initié par le Projet de promotion des exportations du Sénégal (PPES) sur les droits de propriété intellectuelle. Selon Mme Siby parlant de l'état des lieux de la protection des droits de propriété intellectuelle au Sénégal, les objectifs poursuivis en matière de recettes issues des taxes à l'importation peuvent conduire l'économie sénégalaise vers un trou, si elles ne prennent pas en compte la dimension de la piraterie et de la contrefaçon. Moins un pays est doté d'instruments juridiques relatifs à la protection intellectuelle, plus il a de chances d'être un paradis de la piraterie, a dit Mme Siby citant à ce propos le cas de certains pays frontaliers du Sénégal. Le PPES est un programme d'appui au développement des exportations et d'assistance en négociations commerciales internationales. Initié par le ministère du Commerce, il est financé par l'Agence américaine pour le développement international et piloté par la firme américaine Bearing Point. Le Projet de promotion des exportations du Sénégal (PPES) a initié depuis le 25 octobre dernier une série d'ateliers sur le pagne tissé et sur les négociations commerciales. Les rencontres prennent fin jeudi à Dakar. BK/CTN