Plaidoyer pour l'érection d'une maison du pagne tissé

Economie

Dakar, 25 oct (APS) - Le secrétaire général de la chambre des métiers de Dakar, Mbaye Gaye, a suggéré la création d'une maison du pagne tissé qui regroupera tous les métiers du secteur et assurera la fonction d'organisation de l'offre (la vente des produits du pagne tissé). M. Gaye qui s'exprimait au cours d'un atelier organisé lundi à Dakar, par le Projet de promotion des exportations du Sénégal (PPES) a déploré l'absence d'une structure coordonnant les métiers du pagne tissé. Il a également noté, au nombre des contraintes qui bloquent le développement de ce secteur, un manque d'informations sur les opportunités commerciales existantes, insistant en particulier sur les difficultés d'écoulement des produits et le manque de partenariats (joint-ventures) entre acteurs sénégalais et ceux de l'étranger. Mbaye Gaye qui exposait sur l'état des lieux du secteur du pagne tissé et les contraintes du secteur s'est cependant félicité de l'existence, au Sénégal, d'unités de tissage traditionnelles et des Petites et moyennes entreprises présentes dans le secteur avec des labels présents sur le plan international. Selon lui, le caractère traditionnel des moyens de production de cette filière se répercute sur la production et la productivité qui constituent par ailleurs des limites objectives pour respecter les commandes. En outre, a poursuivi M. Gaye, la main-d'œuvre dont la disponibilité n'est pas toujours assurée, a besoin d'être requalifié et motivée. Le PPES est un programme d'appui au développement des exportations et d'assistance en négociations commerciales internationales. Initié par le ministère du Commerce, le PPES est financé par les Etats-Unis à travers l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et dirigé par la firme américaine Bearing Point. BK/CTN