Omar Kabbaj annonce l'ouverture à Dakar d'un bureau de la BAD avant la fin de l'année

Economie

Dakar, 19 oct (APS) - Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Omar Kabbaj, a annoncé l'ouverture prochaine à Dakar, avant la fin de l'année, d'un bureau de la BAD qui va gérer trois pays. Nous avons d'ailleurs décidé d'ouvrir un bureau à Dakar avant la fin de cette année. Il gérera trois pays, a affirmé Omar Kabbaj, sur le site du quotidien sénégalais L'Observateur (privée)visité mardi à l'Agence de presse sénégalaise. Il n'a pas précisé le nom des pays que gérera le futur bureau de la BAD. Nous sommes très actifs au Sénégal. Au titre du IX-éme Fonds africain de développement (FAD) par exemple, nous avons injecté 125 millions de dollars au Sénégal, a encore dit Kabbaj. Il a ajouté : Globalement, nous apprécions bien le Sénégal. Il n'y a pas de doute là-dessus. Nous avons un portefeuille fourni et beaucoup de projets en cours. Le Sénégal fait des efforts méritoires. Sa performance (Ndlr: celle du Sénégal) est bonne. Il fait partie des sept premiers pays avec qui nous traitons. Le Sénégal est du premier niveau. Il a en moyenne un taux de croissance de 5% par an, une inflation basse inférieure à 3 %.", a souligné Kabbaj. Interrogé sur le récent rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), Omar Kabbaj a déclaré : "ce rapport a été fait par des chercheurs de la Banque africaine de développement (BAD) et du Centre de développement de l'OCDE. L'accord que nous avons avec eux, c'est que nous laissons à ces chercheurs la liberté de réfléchir et n'intervenons pas dans ce qu'ils écrivent. Il a souligné que la méthodologie utilisée par l'OCDE est celle qu'elle utilise pour les pays développés. Nous respectons leur indépendance. M. Kabbaj a cependant ajouté qu'à la BAD, nous avons d'autres instruments pour évaluer les performances économiques des pays, l'évolution des gouvernements. L'OCDE est un organisme international qui soutient les gouvernants dans la résolution de différents problèmes économiques et sociaux. BK/CTN