Mamadou Mansour Cama nommé ambassadeur de bonne volonté de l'ONUDI

Economie

Dakar, 19 oct (APS)- Le directeur général de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Carlos Magarinos d'Unido, a élevé, au rang d'ambassadeur de bonne volonté de l'ONUDI, le président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES), Mamadou Mansour Cama, indique un communiqué reçu à l'APS. M. Cama a reçu cet honneur, le 14 octobre dernier, au siège de l'ONUDI à Vienne (Autriche), en présence (notamment) des ambassadeurs accrédités auprès de l'organisation, selon la même source. L'industriel sénégalais a été nommé en même temps que Sir Ronald Grierson, industriel et banquier britannique. Le patron de la CNES va inaugurer ses nouvelles fonctions à l'occasion de la prochaine conférence sous-régionale sur l'amélioration de la performance industrielle et la promotion de l'emploi en Afrique de l'Ouest, prévue à Dakar du 3 au 5 novembre. Outre MM. Cama et Grierson, l'organisation onusienne prévoit encore d'organiser, le 5 novembre prochain à Vienne, une cérémonie pour la nomination des trois autres ambassadeurs de l'ONUDI. Citant le directeur général de l'ONUDI, le communiqué souligne que les ambassadeurs de bonne volonté (...), au nombre de cinq dans le monde, ont été choisis sur la base de leur expérience avec ou dans le secteur privé, leur implication dans le commerce international et enfin, sur une base géographique. Leur rôle consiste à développer une prise de conscience sur la relation très étroite entre réduction de la pauvreté pour une croissance économique durable, le développement d'un secteur privé fort et la nécessaire participation des pays au commerce international. A ce sujet, M. Magarinos a indiqué que l'ONUDI envisage d'organiser une rencontre avec ses cinq ambassadeurs de bonne volonté sur les aspects pratiques liés à la mise en œuvre de leur mission. Selon lui, il n'y a pas aujourd'hui suffisamment de prise de conscience sur le rôle déterminant que joue le secteur privé pour asseoir un développement humain durable. (...) la nomination des ambassadeurs de bonne volonté intervient au moment où l'ONUDI vient de signer deux importantes conventions avec le PNUD en septembre 2004 et avec l'OMC en septembre 2003, rappelle le communiqué. Ces accords sont destinés à assurer une meilleure prise en compte dans les stratégies de croissance économique et de lutte contre la pauvreté, des aspects liés au développement du secteur privé et à la participation des pays au commerce international. ASG/CTN