Charles Konan Banny pas candidat à un nouveau mandat

Economie

Dakar, 18 oct (APS) - Le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Charles Konan Banny, a déclaré lundi qu'il n'est pas dans ses intentions de demander le renouvellement de son mandat, en 2005. Je n'ai pas l'intention de demander le renouvellement de mon mandat qui prend fin en décembre 2005, a notamment dit M. Banny dans une interview parue dans le dernier numéro de l'hebdomadaire sénégalais Journal de l'Economie. S'exprimant sur la tenue, le 11 octobre dernier à Niamey (Niger), du premier Sommet extraordinaire de l'histoire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Charles Konan Banny a dit que rien ne justifiait la convocation de cette rencontre. Au cours de ce Sommet, les chefs d'Etat se sont posés des questions, c'est justifié. Mais ces questions ne sont pas nouvelles. S'ils les posent, c'est qu'il y a des conditions nouvelles. Je sais ces conditions nouvelles : c'est la guerre de succession du gouverneur qui a commencé. Je ne suis pas naïf, a encore dit M. Banny. La BCEAO a récemment démenti, dans un communiqué, la perspective d'un départ anticipé de Charles Konan Banny, perspective qui n'est pas inscrite dans son agenda, selon l'institution qui a qualifié les informations diffusées à ce propos d'allégations dénuées de tout fondement. J'ai eu l'impression qu'ils se sont dits (les chefs d'Etat membres de l'UEMOA) qu'il y a des choses qu'on leur cache. Ce n'est pas juste en ce qui me concerne. On me colle actuellement toutes sortes de rumeurs. Je ne peux pas répondre à toutes les rumeurs. Je ne lis plus un certain nombre de choses concernant la Banque centrale, a ajouté Charles Konan Banny M. Banny avait récemment fait part de son intention de se présenter à l'élection présidentielle de son pays, la Côte d'Ivoire, fixée au mois d'octobre 2005. BK/CTN