La CNTS dénonce le plan anti-délocalisation de Nicolas Sarkozy

Economie

Dakar, 10 oct (APS) - La Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) dénonce énergiquement le plan anti-délocalisation décidé par le ministre français de l'Economie et des Finances, Nicolas Sarkozy, le qualifiant d' approche protectionniste. Ce plan purement anti-social, risque de faire perdre des milliers d'emplois au Sénégal, estime la CNTS dans un communiqué reçu dimanche à l'APS. Le syndicat appelle l'Etat sénégalais et les partenaires sociaux à ne ménager aucun effort pour exiger le retrait de cet arrêté dans les meilleurs délais. Cette mesure, si elle est appliquée par les autorités françaises, aura des conséquences dramatiques sur les entreprises de téléservices installées au Sénégal et en Afrique, sans compter le manque à gagner qu'elle va engendrer pour l'économie nationale, souligne le texte. C'est la raison pour laquelle la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal, soucieuse de préserver la paix sociale et de sauvegarder les emplois, dénonce énergiquement cette mesure qui n'obéit à aucune logique économique sérieuse, et, à terme, risque de jeter dans la rue des milliers de jeunes travailleurs, souligne le communiqué. Selon la même source, la CNTS a déjà contacté ses partenaires syndicaux français pour évaluer les conséquences sociales et économiques d'une telle décision aux fins d'y apporter une solution appropriée. BK