Charles Konan Banny n'est pas sur le départ, selon la BCEAO

Economie

Dakar, 10 oct (APS) - La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) assure qu'un départ anticipé de son gouverneur, Charles Konan Banny, n'est pas inscrit dans son agenda, qualifiant les informations faisant état d'une telle perpspective d'allégations dénuées de tout fondement. Il s'agit là d'allégations dénuées de tout fondement. Un départ anticipé de Monsieur le gouverneur Banny n'est guère inscrit dans l'agenda de la Banque centrale, indique la BCEAO dans un communiqué reçu dimanche à l'APS. Au cours de son mandat actuel et jusqu'à terme de celui-ci, le gouverneur de la Banque centrale entend assumer pleinement les hautes responsabilités qui lui sont dévolues et mériter ainsi la confiance des hautes autorités de l'Union et de la communauté internationale, ajoute la même source. Les actions de M. Banny sont prioritairement axées sur la parachèvement des travaux qui feront de la BCEAO une banque centrale encore plus moderne, indépendante, transparente et efficace, au service du développement et de la solidarité des pays membres, souligne le communiqué. Il ajoute que le gouverneur entend exercer pleinement son mandat et accomplir sa mission avec responsabilité, abnégation et rigueur, valeurs fondamentales qui ont toujours caractérisé l'institut d'émission commun et qui fondent sa crédibilité au plan régional, continental et international. Charles Konan Banny avait récemment fait part de son intention de se présenter à l'élection présidentielle de son pays, la Côte d'Ivoire, fixée au mois d'octobre 2005. BK