Le Secrétaire général de l'UNACOIS-def fustige les produits chinois

Economie

Diourbel, 5 juil. (APS) - Le Secrétaire général de l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS-def), Ibrahima Lô a fustigé l'invasion (du marché sénégalais par) des produits chinois qui sapent dangereusement notre économie. M. Lô s'exprimait samedi dernier lors de l'Assemblée générale de l'organisation des commerçants sénégalais qui compte, selon les statistiques fournies par les responsables de l'UNACOIS-def, environ 4.500 membres. Après avoir indiqué qu'un programme national d'information et de sensibilisation sur les défis qui interpellent les commerçants sera initié, le Secrétaire général de l'UNACOIS-def a précisé que ces produits ne militent pas en faveur des intérêts du secteur informel. Il a toutefois indiqué que le Sénégal est un pays d'accueil et nous ne sommes pas contre la venue des Chinois. S'ils le désirent, ils peuvent investir dans les secteurs de production et créer des emplois. Il s'est par ailleurs insurgé contre le monopole de fait dont bénéficie le groupe Mimran sur le sucre. Ce groupe, a-t-il indiqué, détient un monopole de plus de 30 ans avec des exonérations d'impôts. Il est inconcevable de continuer à payer le kilogramme de sucre à 500 FCFA, au moment où il est cédé à 200 FCFA en Gambie. Les commerçants membres de l'UNACOIS-def sont prêts à payer l'impôt synthétique, plus connu sous l'appellation contribution globale unique, a-t-il affirmé insistant toutefois sur la nécessité d'ouvrir des négociations avec l'Etat. ID/NND/IN/CTN/LTF/ALS --- 19h 29mn/GMT