Thiès veut profiter de la prochaine FIDAK pour se mettre en valeur

Economie

Thiès, 7 oct (APS) - La région de Thiès entend profiter de la prochaine organisation de la 16-eme édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), pour mettre en valeur ses immenses potentialités économiques A ce propos, le comité préparatoire mis en place par le gouverneur de la région a décidé de mener un intense plaidoyer auprès des sociétés, industries et collectivités décentralisées, pour réussir ce pari. La FIDAK doit être le miroir de toutes les potentialités économiques de la région de Thiès, a indiqué le gouverneur Abdou Karim Camara qui a regretté la faible participation des innombrables usines et sociétés de la région ce qui avait débouchée sur une réduction drastique des prévisions budgétaires du comité régional. En effet, sur un budget prévisionnel de 3 619 000 FCFA, seuls 1 826 000 FCFA, soit 50 pour cent du montant prévu ont pu être mobilisés. Ce qui, selon Mamadou Dia, le secrétaire général de la Chambre de métiers, nous a obligé de ramener nos ambitions à des niveaux plus modestes. Le comité préparatoire qui a dénoncé l'amateurisme dont les responsables du CICES ont fait montre, durant la dernière FIDAK s'est félicité de la mise en place par cette dernière d'un superviseur de pavillon, qui jouera, durant toute la durée de la 16eme FIDAK qui aura lieu du 25 Novembre au 8 Décembre prochains, un rôle d'intermédiaire entre l'administration du CICES et les chefs de pavillon. Au cours de sa première réunion, jeudi, un bilan sans complaisance a été fait sur la participation de la région à la dernière FIDAK. Un accent particulier a été mis sur la sensibilisation de tous les acteurs afin qu'ils prennent conscience de l'importance de la FIDAK, dans la promotion des potentialités de la région. Parmi les souscripteurs visés, figurent la commune de Thiès qui n'avait pas contribué au budget du comité régional préparatoire de la dernière FIDAK, le conseil régional, les communes de Mbour, Joal et Mboro, ainsi que les ONG, les industries extractives, la Chambre de commerce et la Chambre de métiers. Selon le secrétaire général de la Chambre de commerce, Abdoul Khadre Camara, le comité entend convaincre ses principaux partenaires à travers la définition et l'application d'une stratégie marketing pour faire la promotion de l'économie régionale et des produits exposés. Le projet de budget du comité régional est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 4.050.000 de FCFA, indique-t-on. BND/AD/OF