Le Directeur général des douanes annonce le démarrage d'une version révisée du TRIE

Economie

Dakar, 29 sept (APS) - Le Directeur général des Douanes sénégalaises, Armand Jean Jacques Nanga, a annoncé, mercredi à Dakar, le démarrage d'une version révisée du Transit routier inter-Etat (TRIE) qui lie les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Après beaucoup de correctifs au niveau de la Douane et au niveau de la caution nationale (Chambre de Commerce), nous avons décidé de faire démarrer la version très révisée et corrigée du TRIE, a dit M. Nanga qui s'entretenait avec la presse en marge de la rencontre bilatérale entre les douanes sénégalaises et maliennes, organisée mercredi à Dakar. La convention instituant le TRIE entre les Etats de la CEDEAO, bien que signé depuis 1982 et appliqué depuis septembre 1998, a connu beaucoup de freins quant à son démarrage, a expliqué M. Nanga. Le TRIE est un régime qui permet de transporter des marchandises d'un bureau de douane (bureau départ d'un Etat membre) à destination d'un autre bureau de douane (bureau de destination d'un autre Etat membre) sans rupture de charge, sous le couvert d'un document unique : le carnet TRIE. La convention, un mécanisme de garantie des opérations TRIE, vise à faciliter, pour les opérateurs économiques, la circulation des marchandises par voie routière sur le territoire douanier des Etats membres de la CEDEAO. Cette rencontre bilatérale, organisée à Dakar entre le Mali et le Sénégal, fait suite à une autre qui s'est tenue les 14 et 15 juin 2001 à Bamako. Elle s'inscrit dans le cadre d'un constat de grande augmentation des échanges commerciaux entre les deux pays. Les participants à la rencontre vont à cette occasion discuter d'une meilleure maîtrise des flux commerciaux qui ont augmenté et pour mieux maîtriser la fraude, a dit Armand Jean Jacques Nanga. Nous avons entrepris de relancer et de revitaliser toutes nos relations douanières bilatérales avec nos pays frères, a par ailleurs ajouté M. Nanga qui a encore annoncé qu'après cette rencontre qui s'achève vendredi, vont suivre deux autres rencontres : avec la Gambie, dans quelques semaines, et, un peu plus tard, avec le Cap-Vert. BK/CTN