Vers un programme de vérification des exportations et des réexportations entre les deux pays

Economie

Dakar, 29 sept (APS) - Le directeur de cabinet du ministre délégué chargé du Budget, Abdoulaye Diop, a annoncé, mercredi à Dakar, l'institution d'un nouveau programme de vérification des exportations et réexportations, destiné à mieux maîtriser le flux des marchandises entre le Sénégal et le Mali. Je puis vous informer que des études sont présentement menées au Sénégal pour l'institution d'un nouveau programme de vérification des exportations et des réexportations. Ces mesures (...) permettront de mieux maîtriser et suivre les flux des marchandises, a dit M. Diop. Il s'exprimait à l'ouverture d'une rencontre bilatérale entre les administrations douanières maliennes et sénégalaises. Cette rencontre qui fait suite à celle organisée les 14 et 15 juin 2001 à Bamako se tient à un moment où le transport de marchandises entre le Mali et le Sénégal a connu une croissance exponentielle. Selon lui, cette nouvelle situation est consécutive d'une part à la construction de la route du Nord et d'autre part à la privatisation des chemins de fer avec l'avènement de la société Transrail. L'augmentation considérable des échanges entre le Sénégal et le Mali s'est traduite par le fait que les capacités du transport de marchandises sur Bamako sont passées à plus de 20.000 tonnes, avec un objectif de 60.000 tonnes pour le mois de décembre 2004. Les participants à la rencontre qui s'achève vendredi discuteront de points tels que la finalisation du projet de convention d'assistance administrative mutuelle en matière douanière, le projet de création de bureaux nationaux de contrôle juxtaposé, la mise en œuvre du transit routier inter-Etat unique. BK/CTN