Vers la rédaction de conventions d'entraide judiciaire

Présidence de la République

Dakar, 30 oct (APS) - Le Sénégal et l'Espagne envisagent de mettre en place un groupe de travail chargé de négocier la rédaction d'une convention d'entraide judiciaire en matière civile et commerciale et d'une autre convention d'entraide judiciaire pénale. Dans le procès-verbal qu'ils ont signé, les ministres sénégalais et espagnol de la Justice sont convenus, lundi à Dakar, également de compléter, après négociations, ces deux conventions par une autre sur le transfèrement des personnes condamnées. Cette coopération pourra s'étendre à la lutte contre la criminalité transnationale organisée, notamment l'émigration illégale, le blanchissement des capitaux, la traite des êtres humains et la cybercriminalité, etc., selon le document remis à la presse. Juan Fernando Lopez Aguilar, ministre espagnol de la Justice, s'est félicité de l'excellence qualité de la coopération judiciaire bilatérale, tout en exprimant la volonté de son gouvernement d'œuvrer à son renforcement, face notamment au péril de l'émigration clandestine. La société espagnole est préoccupée par la progression du fléau de l'émigration clandestine et estime qu'on ne peut pas être tolérant là où on viole les règles instaurées par le Royaume, a-t-il déclaré. Tout ce combat contre l'émigration clandestine se fera dans le respect des droits humains et dans le principes de l'égalité, a-t-il assuré. Après un échange de points de vue sur leur système judiciaire respectif, les deux parties ont défini les axes prioritaires de coopérations. Ce sont les points suivants : la formation et le perfectionnement des magistrats, des auxiliaires de la justice, des administrateurs du ministère public de la justice et de la chancellerie. Il s'agira notamment d'échange d'expériences en matière de modernisation de la justice et des techniques législatives notamment, la codification et l'appui à la réforme de la législation commerciale, l'introduction des nouvelles technologies, ainsi que l'automatisation de l'édition et la publication des jugements et du fichier d'exécution des peines. A cet effet, les deux parties sont convenues de réunir un groupe de travail dont la création a été décidée afin de prendre en charge la concrétisation des axes de coopération susmentionnés au courant de l'année 2007. ID/SAB