Il n'y a pas de compétition entre le Secrétariat du NEPAD et la Commission de l'UA, selon un responsable +++ De l'envoyé spécial de l'APS : Assane Diagne +++

Présidence de la République

Abuja, 29 oct (APS) - Le directeur général du Secrétariat exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), le Pr. Firmin Mucavele a nié dimanche à Abuja l'existence de rivalités entre la structure qu'il dirige et la Commission de l'Union africaine (UA) dirigée par Alpha Oumar Konaré. Il n'y pas de compétition entre le NEPAD et l'UA. Nous sommes complémentaires. Nous travaillons ensemble, a notamment dit le professeur Mucavele lors d'une conférence de presse animée en marge de la deuxième réunion du dialogue multisectoriel sur ce programme continental. Ce que l'Union africaine conçoit, nous le matérialisons techniquement. Nous sommes dans un processus et ce processus porte ses fruits, affirmé Firmin Mucavele. Il a souligné qu'à plusieurs occasions, il a représenté l'UA tout comme celle-ci a parlé au nom du Secrétariat du NEPAD à plusieurs occasions Lorsque le NEPAD était crée en 2001, il n'avait pas encore l'Union africaine, mais l'Organisation de l'unité africaine', a rappelé le professeur Mucavele, estimant que l'unité africaine est une réalité. Le NEPAD, un programme de l'Union africaine, cherche à éradiquer la pauvreté et le sous-développement sur le continent, tout en améliorant les conditions de vie des populations. Ce programme cherche également à s'assurer que le continent tout entier joue un rôle plus actif dans la communauté mondiale. Les secteurs prioritaires du NEAPAD qui fête son 5-ème anniversaire à Abuja, sont l'agriculture, l'éducation, les infrastructures, les NTIC et l'accès des produits africains au marché extérieur, ainsi que l'environnement. AD/BK