Le Sultan de Sokoto meurt dans un crash d'avion +++Envoyé spécial de l'APS : Assane Diagne+++

Présidence de la République

Abuja, 29 oct (APS) - Le Sultan de Sokoto (600 Km au nord d'Abuja), Mohamadou Maccido, est décédé dans le crash d'avion survenu dimanche après-midi près de l'aéroport d'Abuja, selon une radio basée à Abuja. Mouhamadou Maccido, qui était le guide de la communauté musulmane du Nigeria forte de plus de 70 millions de personnes, a péri en même temps que plus de 100 autres personnes dont son fils, a-t-on précisé de même source. Un sénateur et le vice gouverneur de l'Etat de Sokoto, ainsi que le commissaire à l'éducation et un autre sénateur ont perdu la vie dans ce crash d'un avion de la compagnie aérienne privée Aviation Development Company (ADC) qui devait relier la capitale Abuja à Sokoto. Cet accident a fait plus de 104 morts -- dont les membres d'équipage --dimanche après-midi au décollage de l'aéroport d'Abuja (centre) au Nigeria. L'avion, qui avait décollé de l'aéroport international Dr Nnamdi Azikiwe, devait se rendre à Sokoto (Nord). Sur les raisons de la catastrophe, une radio FM basée à Abuja avance que l'appareil aurait perdu l'équilibre peu après son décollage. Le Nigeria a été le théâtre de nombreuses catastrophes aériennes ces dernières temps : en novembre 1996, un avion de la même compagnie s'était abîmé près de Lagos, tuant 143 personnes à bord. En août dernier, le crash d'un avion des lignes intérieures nigérianes avait coûté la vie à douze généraux de l'armée nigériane. En mai 2002, un autre crash qui avait vu un avion de ligne s'écraser sur l'aéroport de Kano (nord) avait fait 149 morts, dont les 115 personnes se trouvant à bord. Des étrangers occidentaux et africains se trouvaient à bord de ce vol dont le secrétaire exécutif adjoint de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO), le général malien Cheick Oumar Diarra, son collègue en charge des finances, le Ghanéen Emmanuel Quaye, ainsi que plusieurs personnalités nigérianes. AD/BK