Plaidoyer pour une entrée en vigueur de la Convention de l'UNESCO sur la diversité culturelle

Présidence de la République

Dakar, 24 oct (APS) - Des organisations internationales relevant de trois espaces linguistiques, dont la Francophonie, ont fait part de leur souhait de voir entrer en vigueur, avant l'automne 2007, la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, adoptée depuis un an par l'UNESCO. Si, grâce à l'action conjuguée de nos organisations, cette Convention sur la diversité culturelle est ratifiée dans les délais, nous aurons administré au monde la preuve éclatante que le dialogue entre espaces linguistiques et culturels est irremplaçable, a notamment déclaré Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). La résolution appelant à la ratification de cette convention a été rendue publique par les trois espaces linguistiques en question, à l'issue de leur sixième rencontre tenue récemment au siège de la Francophonie à Paris, selon un communiqué reçu mardi à l'APS. Ont pris part à la rencontre, les hauts responsables de l'Organisation des Etats ibéro-américains pour l'éducation, la science et la culture (OEI), de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), du Secrétariat général ibéro-américain (SEGIB), de l'Union latine, ainsi que de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Initiés pour la première fois le 20 mars 2001, les échanges entre la Francophonie et les autres aires linguistiques se sont intensifiés à l'occasion de la réflexion sur le projet de Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. L'adoption de ce texte a démontré l'intérêt de développer une coopération régulière entre les espaces francophone, hispanophone, lusophone et arabophone, estime le communiqué. BK/CTN