L'ASNU invite Ban Ki-Moon à accélérer les réformes à l'ONU

Présidence de la République

Dakar, 18 oct (APS) - Le secrétaire général désigné des Nations unies, Ban Ki-Moon, est invité à entreprendre, sans tarder, les réformes structurelles que requiert l'Organisation des nations unies, lit-on dans une lettre ouverte de l'Association sénégalaise pour les Nations unies (ASNU). Dans une correspondance dont copie est parvenue à l'APS, le président de l'ASNU, Babacar Kébé, rappelle au prochain successeur de Kofi Annan qu'en 61 ans d'existence, les Nations Unies ont besoin d'opérer leur propre mue pour être en phase avec la nouvelle configuration du monde. A ce propos, écrit-il à Ban Ki-Moon qu'il félicite tout en rendant hommage au secrétaire général sortant de l'ONU, toute réforme qui ne toucherait pas le Conseil de sécurité tant dans sa composition actuelle que dans son mode de prise de décision serait une épée jetée dans l'eau. Il importe aussi, ajoute M. Kébé, de veiller à ce que les Nations Unies soient au service non pas d'une puissance, mais de la communauté internationale. Depuis la dislocation du Bloc soviétique, regrette-t-il, les Nations Unies sont souvent doublées par les Etats-Unis d'Amérique, nouvelle super puissance qui, malheureusement, agit selon ses intérêts qui ne sont pas forcément ceux de la communauté internationale. Pour réussir votre mission, il vous faut compter au-delà des gouvernements, sur l'appui des ONG du système des Nations unies dont la proximité avec les populations leur permet de recevoir des informations dont les gouvernement ne sont pas forcément au courant,conseille-t-il au diplomate Sud-coréen. SAB/AAS