Peter Stollery, sénateur canadien : Certains pays africains ont régressé de 45 ans

Présidence de la République

Dakar, 6 oct (APS) - Une partie du continent africain accuse un retard de développement de 45 ans a souligné Peter Stollery, sénateur canadien, en visite au Sénégal à la tête d'une délégation de la deuxième chambre du Parlement du Canada. Certains pays africains sont moins avancés qu'ils ne l'étaient il y a 45 ans au début des indépendances, a déclaré le chef de la délégation du comité sénatorial sur les affaires étrangères, à la sortie d'une audience que leur a accordée le Premier ministre Macky Sall. M. Stollery qui déclare avoir discuté avec M. Sall de questions économiques telles que l'agriculture et le secteur informel, a expliqué la raison du périple que ce comité mène en Afrique par un besoin d'investigation pour mieux comprendre les problèmes de développement de l'Afrique. Nous faisons une investigation depuis 18 mois sur les problèmes de l'Afrique. On se demande au sein de notre commission pourquoi dans certains pays africains, le niveau de vie est plus bas aujourd'hui qu'il y a 45 ans, s'est-il interrogé. Le chef de la délégation sénatoriale qui a visité d'autres pays comme le Congo, l'année dernière, estime que certains pays d'Afrique ont de vrais problèmes de développement que sa délégation tente de comprendre. ABK/SAB