Crashs d'avions : 2006 s'annonce mieux pour l'Afrique, selon le SG de l'AFRAA

Présidence de la République

Dakar 26 sept (APS) - L'année 2006 s'annonce mieux pour l'Afrique en matière de crashs, par rapport à l'année 2005, a indiqué mardi, le secrétaire général de l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), Christian Folly-Kossi. L'année 2006 s'annonce mieux, a notamment dit M. Folly-Kossi notant que sur les 648 accidents d'avions qui se sont produits pour le moment dans le monde, l'Afrique n'en a enregistré que 39, soit 6 pour cent. Il était l'invité de l'émission Palabre de la West Africa Democracy Radio (WADR), une station régionale émettant à partir de Dakar. Toutefois, je ne saurait trop jubiler sur ces chiffres pour le moment, a-t-il précisé, rappelant qu'en 2005, les accidents les plus meurtriers sont arrivés en octobre et en décembre au Nigeria . Le phénomène (de crashs d'avions) peut aller mieux, a estimé de son côté, Boubacar Djibo, expert en transport aérien à la Commission africaine de l'aviation civile (CAFAC), une institution spécialisée des Nations-Unies. Selon lui, à l'issue d'une réunion de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) au mois de mars dernier, il a été retenu que les 180 Etats membres devaient rendre publics leurs audits de sécurité. Il s'est félicité du fait qu'à la date du 11 septembre dernier, 79 Etats, dont 17 africains s'étaient conformés à la décision en publiant leur audits de sécurité sur le site de l'OACI. D'autres actions menées sur le continent donnent également des raisons de rester optimiste, a-t-il ajouté. ADI/AD