Les migrations sont liées aux inégalités entre les continents, estime Ségolène Royal

Présidence de la République

Dakar, 26 sept (APS) - La question des migrations est totalement liée à celle des inégalités entre les continents, a déclaré mardi la dirigeante socialiste Ségolène Royal, candidate à l'investiture de son parti pour la présidentielle 2007 en France La question de l'immigration est totalement liée à cette question (les inégalités), a-t-elle dit suite à une audience que lui avait accordée le président sénégalais Abdoulaye Wade, au lendemain de son arrivée, lundi soir dans la capitale sénégalaise. Si on arrive à résoudre les inégalités (...) entre les continents, alors, il n' y aura plus de migration de la misère, a-t-elle martelé, avant de noter qu' en revanche, si les inégalités se creusent les habitants des continents défavorisés seront attirés vers les pays où le niveau des revenus est supérieur et où il y a des écoles. Il y a une urgence et un impératif absolu, si on veut développer des relations équilibrées et mettre fin aux migrations de la misère, a ajouté la présidente de la région de Poitou-Charentes Mme Royal qui a encore insisté sur la nécessité de réformer en profondeur la coopération. Pour cela, il faut respecter les salariés d'origine étrangère, a-t-elle estimé, relevant qu' il y a beaucoup de Sénégalais qui contribuent au développement de la France (et) qui devraient être respectés. Parallèlement, il faut, pour qu'il y ait des échanges plus équilibrés et plus justes, que la France trouve des solutions pour cesser de prélever la matière grise, de prendre les cadres sénégalais les mieux formés, a souligné Mme Royal. Arrivée lundi soir dans la capitale sénégalaise où elle est née il y a 53 ans, Ségolène Royal poursuit son séjour au Sénégal. Elle va se rendre, mercredi, dans la région Fatick (centre) avec laquelle elle développe une coopération décentralisée en sa qualité de présidente du conseil régional de Poitou-charentes. ADI/AD