8000 clandestins dans les centres de rétention espagnoles +++ Envoyé spécial : Mamadou Koumé +++

Présidence de la République

Madrid, 8 sept (APS) - Quelque 8000 émigrés clandestins se trouvent dans les centres de rétention des Îles Canaries qui voient chaque jour débarquer sur ses côtes 400 à 500 personnes, a déclaré le ministre espagnol de l'Intérieur, vendredi à Madrid. Alfredo Perez Rubalcaba qui rencontrait son homologue sénégalais, maître Ousmane Ngom, a ajouté que la majorité de ces clandestins sont des Sénégalais ou viennent du Sénégal. De source proche de certaines personnalités espagnoles, on penche pour le rapatriement des émigrés clandestins. Le Mali et la Guinée-Bissau qui comptent des ressortissants parmi les clandestins, ont accepté le principe de leur rapatriement. S'adressant, par ailleurs, à maître Ousmane Ngom, le ministre espagnol de l'Intérieur a fait part de la détermination de son pays à appuyer le Sénégal dans la lutte contre l'émigration clandestine. A ce propos, il a fait état de la mise en branle d'un plan de lutte qui a vu Madrid mettre à la disposition de Dakar deux bateaux et un avion. L'Espagne, a-t-il ajouté, est prête à augmenter son assistance en fournissant deux autres avions. Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, maître Ousmane Ngom, arrivé vendredi en début d'après-midi à Madrid en compagnie de plusieurs proches collaborateurs pour un séjour de quelques heures à l'initiative du chef de l'Etat, devrait regagner Dakar tard dans la soirée. MK/CTN