Le PAM pallie la saison maigre au Niger par une distribution de nourriture gratuite

Présidence de la République

Dakar, 25 août (APS) - Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et le gouvernement du Niger ont débuté vendredi des distributions de nourriture gratuite aux personnes les plus vulnérables afin de les aider à passer la saison maigre qui sévit en ce moment. Dans une opération supervisée par le Mécanisme national de sécurité alimentaire (DNPGCA), sous le Plan d'Action 2006 du gouvernement nigérien, au moins 650 000 personnes bénéficieront de deux séries de distributions, selon un communiqué reçu à l'APS. La moitié de cette aide alimentaire estimé à 16 000 tonnes de denrées est fournie par le PAM, ajoute le texte. La récupération d'une année aussi difficile que 2005 ne se produit pas du jour au lendemain a déclaré Sory Ouane, directeur du PAM au Niger. Pour le représentant de l'organisme onusien, une partie importante de la population lutte toujours pour s'en remettre, malgré les bonnes récoltes de la fin de l'année dernière. Ils ont besoin d'un filet de sécurité et nous, en collaboration avec le gouvernement, le leur fournissons. Près de la moitié de la population bénéficiant de ces distributions vit dans les régions durement touchées de Tahoua, Maradi, Zinder, Tillaberi et Dosso. Les zones de distributions ont été identifiées après que l'évaluation la plus complète jamais faite au Niger ait été réalisée en 2006, signale le texte. Cette évaluation était dirigée par le Système d'alerte précoce et l'Institut des statistiques, en collaboration avec le Système d'information des marchés agricoles, le Réseau d'alerte précoce à la famine (FEWSNET), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et avec le soutien financier de l'Union européenne et la Coopération française. Plus de 10 500 foyers ont été recensés. Ce qui a fourni une carte très précise de la sécurité alimentaire à travers le pays. Lors des premières distributions, ajoute la même source, chaque foyer recevra 100 kg de céréales. Puis une deuxième distribution de 50 kg de céréales par foyer sera effectuée d'ici début octobre pour aider les gens à attendre les premières récoltes. Le PAM travaille avec le gouvernement, l'UNICEF, les autres agences de l'ONU et les ONG dans une approche transversale pour répondre aux besoins annuels en nourriture au plus fort de la saison maigre en août et septembre. Plus de 300 000 personnes, qui ne sont pas concernées par ces distributions mais qui vivent dans des zones mal desservies par les marchés ruraux, bénéficient déjà du restockage ou de la création de banques de céréales dans les villages, selon le PAM. ADL/SAB