L'ISESCO dénonce l'enlèvement du ministre palestinien de l'Education et de l'Enseignement supérieur

Présidence de la République

Dakar, 22 août (APS) - L'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a vigoureusement condamné l'enlèvement par les forces d'occupation israéliennes du Dr Nasser Eddine Mohamed Ahmed Al Chaer, vice-Premier ministre et ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur palestinien. Le Directeur général de l'ISESCO, Dr. Abdulaziz Othman Altwaijri a exhorté son homologue de l'UNESCO à agir promptement pour dénoncer l'enlèvement du ministre palestinien, selon un message rendu public mardi et transmis à l'APS. Le ministre palestinien enlevé est également président de la Commission nationale palestinienne pour l'éducation, les sciences et la culture, point focal du gouvernement palestinien, de l'ISESCO et de l'UNESCO. M. Altwaijri a, par ailleurs, invité le patron de l'UNESCO à assumer ses responsabilités en tant que Directeur général d'une organisation internationale dont la Palestine est membre actif. Il faut prendre les mesures qui s'imposent pour la convocation d'une session extraordinaire du Conseil exécutif ou de la Conférence générale de l'UNESCO afin de prendre la décision idoine et d'adopter la position responsable, a-t-il écrit. Dr Abdulaziz Othman Altwaijri a estimé que cet enlèvement est de nature à compliquer davantage la situation dans les territoires palestiniens et à réduire les perspectives de règlement équitable dans le cadre de la légalité internationale. Il a ainsi exprimé la solidarité de l'organisation qu'il dirige avec l'autorité palestinienne ainsi que son appui dans la condamnation ferme de l'enlèvement du ministre palestinien, membre de la Conférence générale de l'ISESCO. Le Directeur général de l'ISESCO a aussi exhorté la communauté internationale à faire pression sur Israël afin de libérer les responsables palestiniens. ADL/SAB