Le Soudan demande le soutien de la communauté internationale dans le processus de paix au Darfour

Présidence de la République

Dakar, 18 août (APS)-Le Soudan demande à la communauté internationale de soutenir le processus de paix au Darfour et de cesser les prises de positions hostiles et appelant également à une coopération positive et constructive à travers des opérations de recasement et de reconstruction. Dans un communiqué de l'ambassade du Soudan à Dakar parvenu à l'APS, le Soudan estime la conjoncture régionale et les relations entre le Soudan et les pays voisins sont devenus plus positives et plus propices à la réalisation de la paix au Darfour et dans la région. Aujourd'hui, souligne le communiqué, les relations entre le Soudan et l'Erythrée et le Tchad ne sont plus tendus. Elles se caractérisent au contraire par un nouvel esprit de coopération constructive. Et, la communauté internationale doit concentrer ses efforts pour soutenir cette nouvelle orientation, invite le Soudan. A cet effet, le gouvernement soudanais demande à la communauté internationale de faire vite pour s'acquitter de ses engagements, en soutenant l'Union africaine pour lui permettre de contribuer efficacement à l'application rapide de l'Accord de paix au Darfour. Ce qui peut favoriser l'avènement de la paix, de la sécurité et de la stabilité au Soudan et dans toute la région. Le Soudan a réaffirmé, vendredi, son opposition à l'idée d'un transfert de la mission de l'Union africaine au Darfour (UA) aux Nations unies (UN), d'après le communiqué de l'ambassade du Soudan à Dakar. Citant certains milieux diplomatiques à l'origine de cette initiative, le Soudan estime que ces mouvements coïncident avec les pas importants franchis par le gouvernement et ses partenaires dans l'Accord d'Abuja et l'Union africaine pour ramener l'Accord de paix au Darfour sur le terrain de la réalité. Et, pour toutes ces raisons, indique le communiqué, tout discours sur l'intervention des forces internationales au Darfour reflète les mauvaises intentions nourries par certaines forces étrangères qui font de l'intervention des forces internationales un but en soi au lieu d'en faire un désir visant à aider les soudanais à la réalisation de la sécurité et de la stabilité au Darfour. Dans le communiqué, le Soudan considère que le lien culturel et social ainsi que la similitue des coutumes entre les forces de l'UA et les composantes de la société au Darfour renforcent la logique de maintien des ces forces et la nécessité de les soutenir afin qu'elles terminent leur mission avec succés. OID