Le PNUD déroule son programme 2006 pour Bissau

Présidence de la République

Dakar, 18 août (APS) - La priorité pour 2006 du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en Guinée-Bissau portera sur le lancement de plusieurs projets visant à aider les autorités à consolider leur nouvel ordre politique et à prendre en charge le bien-être de la population. Selon le rapport du PNUD 2005 reçu à l'APS, des retards ont été accusés dans la mise en œuvre des programmes du fait des élections qui ont dominé la vie politique en Guinée-Bissau, l'année dernière. L'assistance apportée par le PNUD au bon déroulement des élections a mobilisé beaucoup de temps et d'énergie, parfois au détriment d'autres activités également planifiées pour 2005, note le document. Ainsi, il s'agira pour l'organe des Nations unies de développer pleinement le programme de gouvernance démocratique dont certaines composantes ont partiellement débuté. Le soutien envisagé par le PNUD vise aussi l'Assemblée nationale populaire, le renforcement du système judiciaire pour un accès accru à la justice et le rapprochement avec les justiciables, une assistance au renforcement de la société civile. Concernant le domaine de la gouvernance économique, le PNUD a approuvé, souligne le rapport, un programme exhaustif avec une composante de soutien auprès du ministère de l'Economie et des Finances. Le projet a pour but d'améliorer la gestion macro-économique à travers le renforcement des capacités dans les domaines de l'élaboration du budget de l'Etat, le développement d'un cadre de dépense à mi-parcours, l'amélioration des capacités en statistiques pour le suivi des indicateurs de pauvreté. L'appui à l'action anti-mines sera poursuivi, avec comme facteurs clés la définition d'un plan stratégique et la réalisation d'une étude d'impact socioéconomique. Cette étude identifiera, d'après le rapport, la menace liée aux mines et aux objets non explosés et leurs effets sur la communauté. L'appui à l'organisation de la table ronde des partenaires constituera enfin une activité majeure dans le plan de travail du bureau, souligne le texte. La mobilisation conséquente des ressources s'avère en effet essentiel pour la concrétisation des projets et programmes inscrits dans le cadre de la stratégie nationale de réduction de la pauvreté. Un tableau récapitulatif, par thème d'intervention, des allocations budgétaires envers les programmes du PNUD à Bissau pour 2005 et qui s'élève à près d'une dizaine de millions de dollars a été établi dans le rapport. ADL/CTN